L’algue de piscine est l’ennemi numéro 1 des propriétaires de bassins. L’eau de votre bassin change d’aspect ? Elle devient verte ou trouble ? Découvez , avec notre guide, comment lutter contre les algues de piscine.
Nous vous donnons toutes les clés pour apprendre à reconnaître l’envahisseur, stopper l’invasion et, le plus important, comment éviter leur apparition et leur prolifération.

Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison.

Reconnaître le type d’algue dans votre piscine

Les algues verte

Les symptômes d’une eau envahie d’algue verte sont facilement reconnaissables. L’eau est verte, trouble, et vous constatez la présence d’un dépôt verdâtre. De plus, les surfaces de votre bassin et ses accessoires deviennent visqueux.

L’algue moutarde

Elle nous vient du Sahara et se caractérise par des grains jaune moutarde qui se déposent principalement sur le fond de la piscine, dans les zones d’ombre. Elle se détache facilement lorsque vous remuez l’eau du bassin ou que vous tentez de la nettoyer avec une éponge. Malgré tout, elle est extrêmement coriace… Pouvez-vous quand même vous baigner ? Comment s’en débarasser ? Pour répondre à vos interrogations, découvez notre article sur les algues moutardes.

L’algue blanche :

L’algue blanche a certaines similitudes avec l’algue moutarde. Elle aussi aime les zones ombragées de votre bassin et se détache facilement de ses supports. En revanche, comme son nom l’indique, elle prend la forme de conglomérats blancs, à l’aspect mousseux et cotonneux.

L’algue noire

L’algue noire est un vrai fléau pour les piscines. Très difficile à traiter, elle ne colore pas spécialement l’eau, mais forme des taches sur les surfaces du bassin. Les jointures de votre piscine deviennent visqueuses et noires ? Vous êtes probablement victime d’une invasion d’algues noires.

L’algue rose (ou algue rouge)

L’algue rose ou algue rouge : elle se caractérise par la formation d’une substance gluante rose / rouge qui recouvre tout d’abord les accessoires en plastique de votre piscine.

Pour nettoyer votre piscine : Pensez aux anti algues

Si cette énumération d’algues invasives peut faire peur, ne vous inquiétez pas ! Il existe évidemment des solutions pour garantir à votre piscine une jolie eau claire et transparente. L’anti algue est en quelque sorte la clé de voûte des solutions pour prévenir ou éliminer les algues de piscine. Mais qu’est-ce que l’anti algue de piscine ?

Prévenir la propagation d’algue dans votre piscine

Votre désinfectant est peut-être un algicide

En vérité, ce qu’on appelle anti algue de piscine peut correspondre à plusieurs produits différents. En ce qui concerne la prévention, le premier anti algue dont vous vous servez est peut-être votre désinfectant. Que vous utilisiez le chlore, le brome ou l’électrolyse au sel, vous devez avoir d’ors et déjà un effet algicide dans votre piscine. En revanche, pour diverses raisons, l’équilibre de l’eau peut flancher et les algues se développer.

Au besoin : Des anti-algues préventifs spéicifiques existent

Il peut également être nécessaire d’utiliser un produit exclusivement anti algue. Toujours en prévention, il s’ajoute de manière régulière dans l’eau de votre bassin et assure une protection contre tous les types d’algues. Il est recommandé dans les cas suivants :

  • votre désinfectant n’a pas de propriétés algicides ;
  • l’environnement de votre piscine rend l’eau sujette au développement d’algues (végétation dense qui entoure le bassin, baignades fréquentes, grosses pluies ou fortes chaleurs, vent, etc.).

Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison.

Si la piscine est déjà envahie : Choisir un algicide adapté

Enfin, certains produits algicides permettent de traiter un problème spécifique. Si votre piscine présente un des symptômes cités dans le paragraphe ci-dessus, commencez par analyser votre eau et identifiez la coupable : algue verte, noire, moutarde… Certaines sont plus coriaces que d’autres et vous devrez utiliser des anti algue ciblés.

Swimmy a réalisé pour vous deux dossiers sur les anti-algues, pour vous orienter votre choix, et réussir son application :

Conclusion

Les algues de piscine sont un fléau pour les piscines, mais comme souvent, des solutions existent.
Tout d’abord, il est fort possible que le traitement de votre piscine, ait lui-même des propriétés pour prévenir la propagation d’algue.
Et dans le cas où cela ne suffirait pas, des produits anti-algues sépcifiques existent, pour tout type d’algues, afin de venir à bout de ces dernières.


What's your reaction?
Show CommentsClose Comments

Leave a comment