Analyser et traiter son eau

Le pH de ma piscine est trop haut, que faire ?

L’entretien d’une piscine privée nécessite de contrôler la qualité de l’eau régulièrement. Le pH fait partie de ces tests nécessaires à effectuer, il permet de déterminer si l’eau est basique, neutre ou acide. Votre taux de pH dépasse 7.6 ? Vous devez agir vite ! Swimmy et ses piscinistes partenaires vous guident pour vous aider à retrouver une eau de piscine agréable, saine et cristalline.

Le taux de potentiel Hydrogène (pH) est un indice déterminant dans l’entretien de votre piscine. Entre 7,2 et 7.4 vous pouvez considérer que votre pH est équilibré.

Votre pH est supérieur à 7 ? Alors votre eau est basique, ou encore alcaline

Pourquoi le pH de ma piscine augmente ?

Les variations du taux de pH d’une eau de piscine sont assez classiques. Une augmentation du Ph peut être lié à plusieurs facteurs :

  • Traitement de la piscine au sel avec électrolyseur : si vous traitez votre piscine au sel, l’instabilité du pH est assez courante car la soude caustique libérée parle processus de l’électrolyse peut faire varier le pH.
  • Météo: lors de fortes hausses de température, le pH de l’eau des piscines a tendance à augmenter, de même avec un temps orageux qui entraîne une chute pression atmosphérique.
  • Usage fréquent de la piscine : en saison, la pollution de l’eau est importante. Les saletés ramenées par les baigneurs, la crème solaire et même la pollution par le corps humain (transpiration, cellules de la peau, cheveux etc…), ont une incidence réelle sur le taux du pH.
  • Brassage de l’eau : vous aimez plonger, sauter et jouer dans l’eau ? Toutes ces actions qui rendent les baignades si agréables et plaisantes vont indirectement faire varier le taux. En effet, le brassage de l’eau dégage du gaz carbonique (CO2), facteur de modification du pH.
  • Les produits qui traitent l’eau : un traitement au chlore a tendance à faire monter le pH, il en va de même avec l’utilisation de floculant.
  • Eau calcaire ou revêtement de piscine en pierre calcaire : une eau calcaire ou « dure » dans votre région favorisera un pH élevé et difficile à stabiliser. De même, si votre piscine a un revêtement en pierre, ce matériau peut être alcalin et impacter le pH de l’eau.

Faire baisser le pH de la piscine

Utilisation des produits spéciaux pour baisser le Ph

Il est assez fréquent que le pH d’une piscine varie mais il ne faut pas prendre cette donnée à la légère.
Si votre pH dépasse 7.6, nous vous conseillons d’agir vite car plus le taux grimpe plus le stabiliser deviendra compliqué et long.

Controle du PH

Des produits pH-ou pH min permettent de faire descendre le pH de l’eau efficacement, ils sont à base d’acide sulfurique et chlorhydrique et donc à manipuler avec précaution ! Sous forme de poudre ou en liquide, ces solutions sont dosées en fonction du volume de votre piscine. Nous vous conseillons de réaliser le traitement progressivement afin de maîtriser la chute du pH.

Le pH ne descend pas malgré le traitement ?

Un train pouvant en cacher un autre, nous vous conseillons aussi de porter une attention particulière au TAC de la piscine qui pourrait aussi être déséquilibré. Dans le cas d’un pH qui ne descend pas, il faudra parfois faire baisser le TAC pour retrouver un équilibre. A l’inverse, il faudra augmenter l’alcalinité de l’eau en cas de pH bas.

La relation entre le TAC et le pH est importante à comprendre, trouver le bon équilibre entre les 2 vous permettra de stabiliser la qualité de l’eau et de réagir plus vite en cas de nouveau déséquilibre.

Les conséquences d’un pH trop élevé

Un pH trop bas ou trop élevé peut avoir des répercussions assez graves sur votre piscine, son matériel et le confort de baignade.

Si le pH est trop haut, plusieurs conséquences possibles :

  • Inconfort de baignade : les yeux qui piquent, peau sèche et irritée, les baignades deviennent désagréables.
  • Traitement de l’eau moins efficace : l’efficacité des produits assainissant est liée au pH. Ainsi, le chlore a besoin d’un taux de pH légèrement en-dessous de 7 pour fonctionner de manière optimale. Au-dessus de 7.5, il ne désinfecte plus la piscine correctement. Le brome, lui, a besoin d’un pH légèrement plus haut que 7. Enfin, l’oxygène actif est très sensible aux variations du pH.  Un taux de pH trop élevé c’est donc le risque d’un mauvais traitement de l’eau qui pourrait devenir laiteuse ou trouble. La prolifération de la redoutée algue moutarde est aussi l’une des conséquences possible d’un pH trop haut.
  • La piscine se dégrade : ligne blanche sur le liner, revêtement de la piscine dégradé, l’eau alcaline abîme l’ensemble de la piscine et le matériel de filtration.

Le pH est un élément déterminant dans l’entretien de votre piscine. Un pH élevé nécessite une intervention rapide.


Garder une eau équilibrée

Si vous avez des difficultés à le maintenir au bon équilibre, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui s’en chargera et pourra vous expliquer la procédure à suivre si le problème recommence.
Pour plus de confort et de sérénité, il existe des régulateurs de pH qui maintiennent le taux stable. Un investissement entre 250 et 350 euros, que vous pourrez facilement amortir en louant votre piscine à la journée ou demi-journée avec Swimmy.