Analyser et traiter son eau

Les 3 meilleurs chlores piscine : Comment choisir le chlore le mieux adapter à sa piscine

Une piscine avec du chlore

Si c’est la première fois que vous achetez du chlore pour votre nouvelle piscine, vous vous demandez peut-être par où commencer et comment choisir le meilleur désinfectant pour votre eau. Aujourd’hui, nous allons vous présenter les différents types de chlore qui existent sur le marché, et vous présenter nos conseils pour acheter le meilleur produit possible, en fonction de votre piscine !

Sommaire :

Le chlore sous toutes ses formes :

Pour vous aider à acheter le meilleur chlore pour votre piscine, commençons par vous présenter les différentes formes sous lesquelles celui-ci peut se présenter : liquide, en pastille ou en poudre. 

Chacune possède ses avantages et ses inconvénients, et il est certain que vous serez amené de passer de l’un à l’autre tout au long de la saison. 

Le chlore en poudre :

Le chlore en poudre ou en granulé convient particulièrement pour les traitements chlore choc. Il se dissout rapidement dans l’eau, ce qui lui offre l’avantage de se répandre et d’agir très rapidement dans votre piscine. La contrepartie est qu’il a tendance à disparaître tout aussi rapidement.

Le chlore en pastille :

Le chlore en pastille offre le grand avantage de se diffuser lentement dans l’eau (au contraire du chlore en poudre). Vous pouvez le placer directement dans votre skimmer, ou mieux encore, dans un diffuseur flottant. Puisqu’il se diffuse lentement, il est beaucoup moins efficace pour choquer votre piscine, mais il trouve toute son utilité pour un usage au quotidien. Et avec l’expérience, vous finirez par apprendre combien de temps une pastille vous dure avant complète dissolution.

Le chlore liquide :

Le chlore liquide est un cas assez particulier. Bien qu’efficace, il est généralement moins concentré que le chlore en poudre ou que le chlore en pastille. Il est parfait si vous possédez un régulateur de chlore qui se chargera de le diffuser pour vous, à la bonne dose, au bon moment. Sachez aussi que le chlore liquide (hypochlorite de sodium) est issu du même principe actif que l’eau de javel ! Il fera aussi monter le pH de la piscine, mais si votre eau est bien équilibrée, il devrait très vite revenir à niveau 

Le chlore gazeux :

Le chlore existe sous forme gazeuse, mais n’est utilisé que par les professionnels de la piscine. Vous n’en trouverez pas en magasin, mais au moins, vous savez qu’il existe !

Votre piscine a de la valeur ! Découvrez combien elle pourrait vous rapporter.

Choisir le meilleur chlore pour ma piscine 

Comme vous l’aurez compris, le choix du chlore est très largement dépendant de la situation de votre piscine. Votre eau est-elle trouble ? Chargée en calcaire ? Verte ? Bien équilibrée ? Ce sont les réponses à ces questions qui guideront vers le meilleur choix. Cependant, voici nos choix de chlore, en fonction de votre situation.

Les meilleures chlore pour une utilisation quotidienne :

Le trichlore 

La plus grande force du trichlore est son format en tablette qui lui permet de se diffuser lentement dans l’eau, au contraire du dichlore qui disparaît très rapidement de l’eau après que vous l’ayez ajouté.

En d’autres mots, une fois dans un diffuseur flottant, vous pouvez (presque) l’oublier et êtes tranquille ! 

Vous n’aurez pas à craindre de variation de la dureté de votre eau non plus, puisque contrairement à l’hypochlorite de calcium, il ne contient pas…de calcium.

Les avantages

  • Vous ne trouverez pas de chlore plus concentré (env. 90% de chlore actif)
  • Sous forme de pastille, il se diffuse lentement dans l’eau
  • C’est du chlore stabilisé, ce qui signifie qu’il est résistant aux rayons du soleil

Les inconvénients

  • Avec un pH de 3, le trichlore va diminuer le niveau de pH de votre piscine.
  • Le trichlore est très acide (d’où son niveau de pH). Si vous placez les galets de trichlore dans votre skimmer, l’acidité va s’attaquer à votre plomberie. Cet inconvénient peut être contourné avec un diffuseur flottant cependant.
  • Il va faire monter le niveau de stabilisant dans votre eau.

L’hypochlorite de calcium 

L’hypochlorite de calcium est un mélange d’eau de javel et de chlore. Il est vendu en poudre ou en pastille, et fait sans aucun doute partie des chlores préférés des propriétaires de piscine en France. Pour une utilisation quotidienne, nous vous conseillons le format en poudre.

Les avantage :

  • Une bonne source de calcium si votre eau est trop douce
  • Il ne contient pas de stabilisant
  • Très peu cher

Les inconvénient

  • Si votre eau est calcaire et que votre piscine souffre de tartre, il ne fera qu’augmenter les dégâts.
  • Il ne résiste pas au rayon du soleil 

Contrairement au trichlore, l’hypochlorite de calcium n’est pas stabilisé, ce qui signifie qu’il n’est pas résistant face aux rayons du soleil, mais qu’il n’augmentera pas le niveau de stabilisant de votre eau. Utilisez de nuit pour contrecarrer les effets des UV ! 

L’hypochlorite de sodium 

L’hypochlorite de sodium est à la base de la célèbre eau de javel. C’est aussi le chlore produit par les électrolyseurs des piscines d’eau salée. Il doit être utilisé sous la forme d’extrait de javel ou de chlore liquide plutôt que sous la forme de javel. La différence étant le taux de concentration (3% pour la javel contre 12% pour l’extrait d’eau de javel) 

Les avantages :

  • Il agit très vite dans l’eau
  • Il ne contient pas de stabilisant
  • Très peu cher

Les inconvénients

  • Son pH est très élevé (entre 12 et 13)
  • Il ne résiste pas au soleil
  • Il ne se conserve pas plus de 3 mois

L’hypochlorite de sodium est un chlore non-stabilisé, il est donc favorable de l’utiliser de nuit. S’il va rapidement augmenter le pH de votre piscine, celui-ci devrait redevenir à la normale une fois que celui-ci aura fini d’agir. En effet, si l’hypochlorite de sodium produit de l’acide hypochloreux au contact de l’eau (qui fait monter le pH), il produit aussi de l’acide chloridrique lorsqu’il s’oxyde (qui fait baisser le pH). 

Le meilleurs chlores pour un traitement choc 

L’hypochlorite de calcium 

En théorie, vous pouvez effectuer un traitement choc avec n’importe quel type de chlore, la seule condition étant d’en ajouter assez. Et c’est bien cette dernière phrase qu’il faut retenir : à condition d’en ajouter assez.

Si vous effectuez un traitement choc avec un chlore stabilisé, le niveau d’acide cyanurique (ou stabilisant) va drastiquement augmenter dans votre bassin, ce qui l’élimine de l’équation presque sans aucune condition. Un traitement choc à l’hypochlorite de sodium quant à lui nécessiterait une dose très élevée de produits à cause du faible niveau de concentration de chlore actif. 

Voilà pourquoi l’hypochlorite de calcium présente à nouveau la meilleure solution 

Voilà pourquoi l’hypochlorite de calcium présente tous les atouts nécessaires à un bon traitement choc : il possède un haut niveau de chlore (60%), il est non-stabilisé et il se diffuse rapidement dans l’eau !

Les produits à éviter

Le dichlore et l’hypochlorite de lithium, les grands perdants.

Le dichlore se présente naturellement sous la forme d’un gaz jaune-vert, bien qu’il soit plutôt accessibles aux propriétaires privées sous la forme de granulés ou de pastille. 

L’hypochlorite de lithium est quant à lui de l’eau de javel à laquelle a été ajoutée du lithium. Et voilà bien son inconvénient : le lithium est un métal très demandé par les industriels. Conséquence, le prix monte et il est très difficile d’en trouver !  Le dichlore cependant est toujours très commun ! Malheureusement, il est vraiment trop chargé en stabilisant en comparaison au trichlore. En conséquence, vous ne devriez utiliser l’utiliser que si votre piscine possède déjà un très faible taux de stabilisant (en-dessous de 30 ppm, ce qui peut être le cas lors de premier remplissage du bassin par exemple) puisque le dichlore le fera remonter…en flèche ! 

Les avantages du dichlore 

  • Le dichlore se dissout rapidement. Il peut être versé directement dans le skimmer de la piscine, sans préparation.
  • Il est assez résistant au soleil
  • Il réduit très peu le pH

Les inconvénients du dichlore :

  • Il coûte plus cher que les autres chlores
  • Il est très chargé en stabilisant

Les avantages de l’hypochlorite de lithium 

L’hypochlorite de lithium a presque disparu des officines face à la demande des industrielles. 

  • Une excellente alternative  à l’hypochlorite de lithium pour les piscines calcaires
  • Il ne contient pas de stabilisant

Les inconvénients de l’hypochlorite de lithium

  • Il coûte inutilement cher
  • Il ne résiste pas au soleil
  • Il doit être pré-dissous
  • Il n’est presque plus possible d’en trouver sur le marché…

Gagnez de l’argent avec votre piscine !

Saviez-vous que votre piscine pouvait vous rapporter plus de 1.200€ par mois ? Découvrez l’astuce utilisée par plus 1.600 propriétaires en France pour gagner de l’argent avec leur piscine !