Entretenir sa piscine

Comment traiter une piscine envahie d’algues vertes ?

Oubliée la belle couleur bleue de votre piscine ! En moins de 24 heures voilà que votre piscine est devenue verte et des algues se sont déposées au fond. Ennemi numéro 1 des propriétaires de piscine, il est pourtant facile de se débarrasser des algues vertes et de prévenir leur apparition. Dans cet article, nous vous donnons les clés pour apprendre à reconnaître l’envahisseur, stopper l’invasion et, le plus important, comment éviter leur apparition et leur prolifération.

Algues vertes piscine

Pourquoi et comment des algues vertes se développent-elles dans une piscine ?

Présentes sur de nombreuses plages, les algues vertes sont des êtres vivants qui se développent et se reproduisent si elles trouvent un environnement qui leur est propice. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à transformer votre bassin en marée verte.

Des conditions climatiques extrêmes

Pluies diluviennes, orages ou vents violents, apportent avec eux leur lot de contaminations pour votre bassin. Que ce soit des micro-organismes ou des contaminants ils atterrissent dans votre bassin et s’y développent si celui-ci leur offre un environnement propice et accueillant.

Les algues vertes profitent d’un pH déséquilibré

Si en plus de contaminations extérieures votre pH est trop élevé les algues vertes coloniseront votre piscine de façon encore plus rapide. En effet, au-dessus de 7,6 votre eau devient assez basique pour favoriser le développement d’algues vertes. 

Pas assez de désinfectant (chlore, brome etc…) pour endiguer la prolifération

Les désinfectants comme le chlore agissent comme une anti-algue et anti-fongique en continu. Si votre taux de chlore est insuffisant, les contaminations de votre bassin ne seront pas éliminées au fur et à mesure qu’elles apparaissent.

Une filtration défectueuse fait le bonheur des micro-organismes

Algues vertes skimmer

Enfin si votre filtre n’a pas été nettoyé ou changé depuis longtemps, son efficacité contre les algues et autres contaminants sera fortement diminuée. Un filtre sale ou âgé est donc aussi un facteur favorisant le développement des algues vertes

Comment enlever les algues vertes dans une piscine ?

Pour remédier à votre problème d’algues vertes voici la marche à suivre :

  1. Commencez par frotter les parois et enlevez les algues au fond du bassin à l’aide d’une épuisette ou d’un robot.
  2. Nettoyez votre filtre ou changez-le si nécessaire.
  3. Utilisez un traitement chlore ou brome choc.
  4. Si votre bassin est très fortement contaminé, complétez le traitement avec un anti-algue.
  5. Effectuez un cycle complet de filtration (24 à 48h).
  6. Si toutefois l’eau devient laiteuse suite au traitement, utilisez un floculant afin d’éliminer les résidus d’algues.

Que faire pour éviter que les algues ne se développent à l’avenir ?

Pour éviter les traitements choc, ou d’avoir besoin de traiter votre piscine trop souvent, certaines formes de prévention existent.

Vérifiez votre pH et votre niveau de chlore régulièrement. 

Comme évoqué plus haut, le pH et le taux de chlore de votre eau de baignade déterminent directement si celle-ci sera le lieu de prolifération des algues vertes. Ajuster régulièrement votre pH et doser correctement le taux de chlore vous permettront de conserver une eau de baignade propre et agréable et d’éviter que les algues ne s’y développent. 

Protéger sa piscine avec une bâche

Piscine verte sans bache

Comme nous l’avons vu plus haut, le développement des algues vertes dans une piscine est principalement causé par des contaminations extérieures. Lorsque vous ne l’utilisez pas, protéger votre bassin avec une couverture, comme une bâche à bulle, limitera les risques de contamination de votre eau.

En fonction du type de protection que vous choisirez, installer une bâche vous coûtera entre 2 et 30 € par m2 de piscine et peut aller jusqu’à 5000€ pour une couverture automatisée.


Alléger le coût d’entretien du bassin

En louant votre piscine lorsque vous ne l’utilisez pas, vous pouvez financer l’achat d’une belle bâche (certains propriétaires gagnent jusqu’à 5800€ par saison).


Utiliser un algicide en prévention

En vérité, ce qu’on appelle anti algue de piscine peut correspondre à plusieurs produits différents. En ce qui concerne la prévention, le premier anti algue dont vous vous servez est peut-être votre désinfectant. Que vous utilisiez le chlore, le brome ou l’électrolyse au sel, vous devez avoir d’ores et déjà un effet algicide dans votre piscine. En revanche, pour diverses raisons, l’équilibre de l’eau peut flancher et les algues vertes se développer.

Tout d’abord, il est fort possible que le traitement de votre piscine, ait lui-même des propriétés pour prévenir la propagation d’algues.

Et dans le cas où cela ne suffirait pas, des produits anti-algues spécifiques existent, pour tout type d’algues, afin de venir à bout de ces dernières.

Enfin pour vous assurer que les algues ne viennent pas envahir votre bassin vous pouvez faire appel aux services d’un professionnel. Ce-dernier s’occupera de l’entretien de votre piscine pour vous garantir une qualité de baignade optimale. 


Faire appel à un professionnel

Confier l’entretien de sa piscine à un professionnel coûte entre 600 et 1800€ par an. Les propriétaires qui louent leur piscine sur Swimmy génèrent ce type de montants en 5 locations en moyenne. Ils financent ainsi aisément l’entretien de leur piscine par un professionnel et profitent d’une eau claire et limpide tout au long de l’année.