Le pH d’une piscine ? Un élément indispensable pour maintenir l’eau claire et limpide de votre bassin ! Retrouvez ici toutes les informations nécessaires.

Ce qu’il faut savoir sur le pH de votre bassin

Le pH d’une piscine varie de manière régulière et aléatoire. Il est essentiel de faire des contrôles réguliers pour détecter une anomalie avant qu’elle ne commence à endommager les éléments de votre piscine. Nous vous recommandons de tester le pH de votre piscine une à deux fois par semaine, en fonction du nombre de baigneurs qu’elle accueille.

Quel pH idéal pour votre piscine ?

Le pH idéal d’une piscine se situe aux alentours de 7,4. Ce chiffre n’est pas une valeur absolue. Il varie en fonction de la qualité de votre eau, plus ou moins calcaire en fonction de la région.  En règle général, votre pH devrait être compris entre 7,2 et 7,6.

Quels sont les risques d’un mauvais pH dans votre piscine ?

Un pH qui n’est pas compris entre 7,2 et 7,6 peut affecter la qualité générale de l’eau et, par conséquent, la baignade. Parmi les risques qu’on retrouve face à un mauvais pH de piscine, on remarque :

    • L’augmentation des risques d’irritation de la peau ou des muqueuses

 

 

  • L’augmentation du développement d’algue ou de calcaire. L’eau de votre piscine pourrait devenir verte !

A l’opposé, un pH bien équilibré permet aux agents désinfectants d’être bien plus efficaces. Les floculants seront également mieux adaptés. Vos accessoires de piscine seront à l’abri et vous ne craindrez pas d’invasion d’algues ou de précipitations de calcaire.

D’où viennent les variations du pH d’une piscine ?

Réglez le pH de votre piscine avec Swimmy !Le pH d’une piscine évolue au fil du temps mais certains éléments sont connus pour l’affecter particulièrement :

 

    • L’augmentation du nombre de baignades

 

Pour info : Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus !

Apprendre à régler le pH de sa piscine

Comment éviter les fluctuations de pH ?

Nous vous invitons à connaître les gestes que vous pouvez pratiquer au quotidien pour éviter les fluctuations de pH. Cela vous permettra de profiter longtemps de votre piscine !

    • Evitez d’utiliser trop de produit désinfectant à base de chlore

 

    • Evitez de tourner les bouches de refoulement vers le haut lors du nettoyage de piscine

 

  • Eteignez les éléments qui créent de l’agitation dans l’eau lorsqu’ils ne sont pas indispensables

Faire les mesures du pH en piscine

Il est indispensable d’analyser l’eau de sa piscine régulièrement. Pensez à vérifier le pH de votre piscine une à deux fois par semaine. Il existe différentes façons de procéder à une prise de mesure efficace.

    • Le pH-mètre électronique – cet appareil se plonge dans l’eau et indique un résultat sous forme de chiffres sur un écran

 

  • Le pH colorimétrique – ces tests existent le plus souvent sous forme de petites bandelettes ou de comprimés. L’eau change de couleur en fonction de son pH et vous pouvez lire son interprétation dans la notice fournie.

Pour avoir des résultats de tests optimaux, il est conseillé de les laisser reposer le temps indiqué. Faites vos mesures de pH de piscine au sec et ne touchez pas les produits avec vos doigts pour ne pas fausser les mesures. Pensez à les conserver à l’abri du soleil lorsque vous ne les utilisez pas et soyez vigilant sur leur date de péremption.

Comment corriger une mesure de pH de piscine ?

Vous observez un problème dans le pH de votre piscine ? N’attendez plus pour l’ajuster. Il est possible d’utiliser des produits spécifiques. Ces derniers ont néanmoins un impact sur la qualité de l’eau générale de votre piscine. Mieux vaut donc réagir dès que vous observez les premières variations de pH plutôt que d’attendre trop longtemps.

Si votre pH est trop haut  – En cas de pH trop haut, on vous recommandera d’utiliser de l’acide sulfurique ou de l’acide chlorhydrique

Si votre pH est trop bas – En cas de pH trop bas, utilisez du bicarbonate de soude.

Suivez les consignes indiquées sur votre ajusteur de pH. Ajoutez le produit petit à petit et mesurez de nouveau au bout de quelques heures jusqu’à atteindre votre pH idéal.

Faut-il opter pour un régulateur de pH ?

Swimmy vous aide à financer votre régulateur de pH !Il existe sur le marché des régulateurs automatiques de pH. Ces derniers se présentent sous la forme de pompes doseuses qui, réglées à une sonde sur le circuit de filtration, corrigent le pH automatiquement. Dès qu’il voit une différence de 0,1, l’appareil va procéder aux ajustements nécessaires.

Il n’est alors plus nécessaire de mesurer le taux de pH deux fois par semaine car l’appareil s’en occupe. Il vous suffit de veiller au bon entretien de la sonde et de penser à toujours lui laisser suffisamment de liquide correcteur.

Cette solution vous permet de faire des économies considérables sur l’entretien de votre piscine. En effet, les variations étant analysées et corrigées immédiatement, vous n’avez plus besoin de verser de grandes quantités de produit. Il est beaucoup plus simple de récupérer une eau au pH idéal. Comptez cependant 300 euros pour vous doter de cet appareil.

Vous aimez les piscines valorisées et bien entretenues ? Chez Swimmy, nous proposons à des particuliers de louer votre piscine quelques heures. Une excellente façon de rentabiliser les moments où vous ne l’utilisez pas !

 

Show CommentsClose Comments

Leave a comment