Trop de chlore dans la piscine, que faire ?

Vous avez pris bien soin de traiter votre eau de piscine afin de garantir une eau de baignade propre et agréable pour cet été, mais voilà que vous vous retrouvez avec un taux de chlore trop élevé. Plusieurs éléments peuvent contribuer à ce que le chlore dans votre piscine dépasse les taux recommandés. Cet article vous apprendra à identifier les causes d’un taux de chlore trop élevé ainsi que la marche à suivre pour y remédier.  

Mesure du chlore

Taux de chlore trop élevé, danger ?

Le dosage du chlore dans votre piscine détermine la qualité de votre eau de baignade. Suite à un traitement chlore choc ou à cause d’une erreur de dosage, il peut arriver que le taux de chlore dans votre piscine soit trop élevé. Bien qu’il soit en général relativement bien toléré, lorsque c’est le cas, cela peut présenter un danger pour les personnes qui fréquentent votre piscine mais aussi pour votre matériel. 

Danger pour les baigneurs ?

Avant toute chose, il faut savoir que le chlore n’est pas dangereux en lui même. Sauf cas particuliers, la plupart des gens qui fréquentent votre piscine n’auront pas trop de difficulté à tolérer le chlore présent dans votre piscine, même s’il se situe dans la partie haute du dosage.

Chlore total = chlore actif + chloramine

C’est le chlore actif qui détient le pouvoir désinfectant. Le contact du chlore actif avec des matières organiques entraîne la production de chlore combiné, dit aussi chloramine, dans l’eau. La chloramine est la molécule responsable des effets nocifs du chlore : mauvaise odeur, irritations, yeux qui piquent, etc.

Les piscines sont parfois surdosées en chlore, surtout les piscine d’hôtel ou les piscines publiques. Elles sont souvent très fréquentées, ce qui augmente le taux de chloramine et rend l’eau particulièrement agressive.

C’est pourquoi un taux de chlore trop élevé peut provoquer irritations de la peau et des muqueuses chez les baigneurs, particulièrement les plus sensibles (enfants ou bébés). Dans ce cas, il est important de réajuster le dosage de chlore de votre piscine.

Danger pour vos équipements

Le chlore est un produit très efficace contre les micro-organismes responsables de la coloration verte de votre eau. Mais à forte dose, il se peut qu’il endommage votre piscine et les accessoires que vous utilisez dans celle-ci. Un taux de chlore trop élevé peut en effet endommager votre liner, ou provoquer un vieillissement prématuré de celui-ci et de votre skimmer

Diminuer le taux de chlore : comment s’y prendre ? 

Il existe plusieurs moyens de diminuer le taux de chlore de votre piscine. Dans tous les cas les étapes suivantes sont nécessaires :

  • Enlevez toute forme de chlore de votre bassin. Par exemple s’il reste des galets dans votre skimmer, vous pouvez les retirer.
  • Ajustez le pH (pH+ ou pH-)
  • Lancez un cycle de filtration complet
  • Effectuez une nouvelle mesure du taux de chlore et du pH

Si le celui-ci est toujours trop élevé, plusieurs options sont possibles. Vous pouvez choisir d’en appliquer une seule ou d’en choisir plusieurs pour une action complémentaire. 

  • Utiliser du Thiosulfate de Sodium. Le thiosulfate de Sodium est un réducteur de chlore qui permet de neutraliser le chlore lorsqu’il est présent en trop grande quantité. Comptez 1kg de Thiosulfate de Sodium pour réduire le taux de chlore d’1mg/l dans un volume de 500m3.
  • Effectuer une vidange partielle (⅓) de votre bassin
  • Rajouter de l’eau claire 


Faire appel à un professionnel

Si votre eau est encore trouble et que vous rencontrez souvent des difficultés lors de son entretien, vous pouvez aussi choisir de confier la gestion du chlore à un professionnel et ce pour environ 100€ par mois. Les propriétaires qui louent leur piscine sur Swimmy gagnent en moyenne 120€ par après-midi.


Comment éviter que le chlore ne soit trop élevé ?

Espacer les mesures 

Lorsqu’il est dans votre bassin, le chlore va réagir avec les bactéries qui se trouvent dans celui-ci. Le dosage de celui-ci évoluera donc à mesure qu’il agit sur votre eau de baignade. Pressé.e de savoir si vous pouvez profiter de votre piscine, il se peut que vous ayez tendance à effectuer des mesures trop rapprochées qui faussent le résultat obtenu. Ainsi, après avoir traité votre piscine ou ajusté le pH il est préférable d’attendre la fin d’un cycle de filtration complet avant d’effectuer de nouvelles mesures. La durée d’un cycle de filtration dépend de nombreux facteurs, le volume à filtrer, la capacité de la pompe et la température de l’eau.

Astuce pour estimer la durée d’un cycle de filtration : prenez la température de l’eau de votre bassin et divisez là par 2. Le résultat vous donnera le temps à prévoir (exprimé en heure).

Combiner avec de l’oxygène actif

Il existe plusieurs alternatives au chlore, elles sont utilisables en remplacement ou en complément. L’oxygène actif est compatible avec le chlore et permet d’éviter le surdosage. Le sujet de l’oxygène actif étant vaste, nous avons créé une page dédiée qui réunit toutes les informations nécessaires si vous décidez de traiter votre piscine de cette façon.  

Choisir un traitement au Brome

Pour éviter un surdosage de chlore, vous pouvez aussi opter pour un traitement au brome. Plus doux pour la peau et plus écologique, il présente de nombreux avantages par rapport au chlore. Que ce soit combiné au chlore ou que vous souhaitiez avoir une piscine sans chlore, traiter une piscine au brome peut aussi être une solution. 

Passer du chlore au sel

L’electrolyse au sel est une solution plus écologique et moins irritante pour la peau des baigneurs. Il est tout à fait envisageable de modifier le mode traitement de votre bassin mais il est important que cette transition soit réalisée correctement. Nous avons consacré une page pour vous aider à passer du chlore au sel.

Investir dans un régulateur automatique

Afin de se prémunir contre des écarts de dosage trop importants, il existe des pompes-doseuses et des régulateurs automatiques. Ceux-ci permettent de mesurer et de réguler le pH et le taux de désinfectant de votre piscine sans que vous ayiez à vous en soucier.


Simplifier l’entretien du bassin

Comptez 400 à 600€ pour une pompe et entre 2000 et 4500€ pour une régulateur automatique.  Les propriétaires qui partagent leur piscine sur Swimmy.fr gagnent en moyenne 5800€ par saison ce qui les aide à financer ce type d’équipement.