Quel hivernage pour votre piscine ?

Le temps de la baignade est terminé, et vous souhaitez maintenant préparer votre piscine pour cet hiver ? Voici quelques conseils pour préserver votre piscine jusqu’à sa réouverture. En plus de vous aider à comprendre le processus d’hivernage, Swimmy vous offre aussi l’opportunité de couvrir les frais nécessaires à ce processus en louant votre piscine pendant les beaux jours ! 

Tout savoir sur l’hivernage

Pourquoi hiverner sa piscine ?

Swimmy vous aide à prendre les bonnes décisions concernant l'hivernage de votre piscine. Bonne question, cela peut paraître contraignant mais c’est absolument nécessaire pour préserver sa piscine et pouvoir en profiter en toute sérénité l’été suivant. En effet, lorsque vient l’automne le vent et la pluie déversent les feuilles et les poussières dans votre bassin. Puis une fois l’hiver arrivé, le froid et le gel sont présents pour détruire les conduits et abîmer la piscine. Ainsi pour préserver l’eau et les installations de votre piscine, il vous faut mettre celle-ci en hivernation.

Quand hiverner sa piscine ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on ne met pas sa piscine en hivernation selon les saisons, mais selon la température de l’eau ! Il faut attendre que cette dernière soit égale ou inférieure à 12°C. Si la température est trop élevée, il y a un risque de proliférations de bactéries et d’algues dans votre piscine. Vous risqueriez alors de retrouver une piscine toute verte au retour des beaux jours !

L’hiver avec Swimmy

Mettre sa piscine en hivernation requiert du matériel et donc un certain budget. Grâce à Swimmy protégez votre piscine à moindre coût ! En effet, la mise en location de votre piscine sur la plateforme Swimmy durant les mois ensoleillés de l’année, vous permet de couvrir  l’achat du matériel nécessaire à la mise en hivernation. Certains de nos propriétaires gagnent jusqu’à 5000€ en une saison. Le coût d’entretien annuel d’un piscine s’élevant en moyenne à 800-1000€, en un mois de location ces frais sont largement couverts, la mise en hivernation de votre piscine devient alors une formalité.

Pour en savoir (encore) plus, rendez-vous sur Mano Mano !

Quel hivernage choisir ?

Hivers à risques : gel, températures négatives

Swimmy vous conseille vivement un hivernage passif ! Il s’agit de fermer totalement votre piscine lorsque vient l’hiver. Les canalisations sont vidées, la filtration est arrêtée, et la piscine est recouverte d’une bâche. Cette installation est rapide à réaliser, et une fois effectuée vous n’aurez plus à vous soucier de votre piscine pendant l’hiver.

Réaliser son hivernage passif total en 5 étapes :

1-Nettoyage du bassin et de l’eau

Afin de passer l’hiver dans les meilleures conditions, il faut que votre piscine soit propre ! Il faut ainsi nettoyer à fond le bassin : le sol et les parois, sans oublier la ligne d’eau et les escaliers ! 

Comme un hivernage passif signifie un arrêt complet de la piscine, la filtration sera à l’arrêt. Il faut donc aussi penser à nettoyer le filtre avec un produit détartrant spécifique.

Enfin, il faut exécuter un traitement choc de l’eau afin que celle-ci soit saine avant d’affronter l’hiver ! Nous vous conseillons de choisir un traitement adéquat en fonction du traitement de l’eau (chlore, sel…).

2-Hivernage du système

Tout d’abord : baisser le niveau d’eau de la piscine, afin que celle-ci n’abîme pas la structure de la piscine ou les canalisations (l’eau gelée prends plus de place que l’eau liquide !).  Le niveau d’eau doit être situé un petit peu en dessous des buses de refoulement.

Il faut ensuite nettoyer ces buses de refoulement, les skimmers ainsi que les prises-balai !

Après s’être assuré d’avoir bien vidangé la pompe, le filtre, les circuits des skimmers, les buses de refoulement (etc), vous pouvez stopper la filtration. ATTENTION, s’il reste de l’eau dans les canalisations, celle-ci peut les faire exploser en cas de gel.

3- Produit d’hivernage

Le produit d’hivernage empêche la prolifération des bactéries et des algues ainsi que le dépôt de calcaire sur les parois de la piscine. Il est conseillé de le verser dans différents endroits de la piscine et mélanger l’eau du bassin à l’aide d’un balai de piscine afin que le produit soit bien présent dans tout le bassin.

4-Dispositif antigel

Il existe plusieurs dispositifs antigel. Tout d’abord afin de protéger les skimmers, il faut placer des gizmos dans chacun des skimmers. Ceux-ci compensent la pression de la glace sur les parois du skimmers et l’empêchent de se déformer.

Dans le même principe, on place des flotteurs d’hivernages sur la diagonale du bassin. Ils sont compressibles et compensent la pression de la glace et permettent d’éviter la déformation des parois.

Enfin, vous pouvez mettre des bouchons d’hivernage dans les prises-balai et les buses de refoulement afin de boucher les canalisations.

5-Couverture d’hivernage

Pour finir, n’oubliez pas la couverture d’hivernage ! Elle sert à protéger votre piscine de la pluie, la neige, le froid ou encore des impuretés.

Hivers doux, système de chauffage : vous ne craignez pas le gel ?

Swimmy vous propose un hivernage actif (semi-hivernage ou hivernage dynamique). La piscine fonctionne au ralenti, la filtration fonctionne 1 à 3h par jours.

La piscine est facile à remettre en marche au printemps, et pas besoin de la bâche : vous garder une jolie piscine avec une eau saine dans votre jardin.

Réaliser son semi-hivernage en 5 étapes :

1-Nettoyage du bassin et de l’eau

Afin de passer l’hiver dans les meilleures conditions, il faut que votre piscine soit propre ! Il faut nettoyer à fond le bassin : le sol et les parois, sans oublier la ligne d’eau et les escaliers !

Il faut penser à nettoyer le filtre avec un produit détartrant spécifique : il faudra vérifier sa propreté régulièrement jusqu’à la réouverture de la piscine.

Vérifiez l’équilibre de l’eau (taux de pH, alcalinité, dureté, taux de désinfectant) afin d’avoir une eau toujours propre. Si besoin, vous pouvez effectuer un traitement choc de l’eau.

2-Hivernage du système et de l’eau

Vous pouvez éteindre tous les appareils automatiques (régulateurs de pH, électrolyseur ou autres appareils de traitement automatique). L’eau devenue froide ne varie que très peu et stopper le fonctionnement de ces appareils vous permettra d’économiser l’éléctricité, et de les protéger des détériorations liées au froid.

Le produit d’hivernage empêche la prolifération des bactéries et des algues ainsi que le dépôt de calcaire sur les parois de la piscine. Il est conseillé de le verser dans différents endroits de la piscine et mélanger l’eau du bassin à l’aide d’un balai de piscine afin que le produit soit bien présent dans tout le bassin.

3-Réglez votre filtration

En fonction de la température de votre eau, la durée de filtration varie : Lorsque la température est supérieure à 0°C, vous pouvez opter pour une filtration minimum. Le temps de filtration est égal à la température de l’eau / 3 heures. (Par exemple, pour une eau à 6°C, la durée de filtration est de 2H). Si la température devient négative, vous devez filtrer votre eau en continu afin d’éviter la formation de glace.

4-Dispositifs antigel et couverture d’hivernage

Bien que optionnels, ces dispositifs antigels sont fortement conseillés ! Tout d’abord afin de protéger les skimmers, il faut placer des gizmos dans chacun des skimmers. Ceux-ci compensent la pression de la glace sur les parois du skimmers et l’empêchent de se déformer.

Dans le même principe, on place des flotteurs d’hivernages sur la diagonale du bassin. Ils sont compressibles et compensent la pression de la glace et permettent d’éviter la déformation des parois.

Pour finir, n’oubliez pas la couverture d’hivernage ! Elle sert à protéger votre piscine de la pluie, la neige, le froid ou encore des impuretés.

5-Vigilance constante !

Tout l’hiver, vous devrez surveiller votre piscine. Il faut régulièrement vérifier l’équilibre de l’eau, la propreté du filtre ainsi que la température de l’eau pour la durée de filtration.

 

La liste du matériel nécessaire pour l’hivernation peut vous paraître longue et frayeuse, cependant comme vu précédemment la mise en location de votre piscine durant les saisons ensoleillées sur la plateforme Swimmy vous permet d’en couvrir largement le coût.

Découvrez d’autres conseils précieux par ici !

Les erreurs à éviter !

– Vider la piscine ? surtout pas !

Le poids disparu de l’eau enlèverait une pression indispensable maintenant le revêtement de la piscine. La pression exercée par le sol sur les parois de la piscine n’aurait plus le poids de l’eau en opposition, et la structure de la piscine risquerait de se déformer et se fissurer.

– Hiverner sa piscine trop tôt

 Comme expliqué plus haut, si la température est trop élevée, il y a en un risque de proliférations de bactérie et d’algues dans votre piscine et vous découvrirez une piscine toute verte à la saison prochaine. 

 – Oublier de mettre un produit d’hivernage

Le produit d’hivernage empêche la prolifération des bactéries et des algues. Si vous l’oubliez, vous aurez un bassin vert au printemps ! Il empêche aussi le dépôt de calcaire sur les parois de la piscine.

Il ne faut pas le confondre avec le produit antigel ! 

– Oublier les dispositifs anti gel

L’eau gelée prends plus de place que l’eau liquide. Aussi ce produit est indispensable pour l’hiver, car la glace risque de détériorer votre installation

 

Jetez un coup d’oeil sur Piscine-Clic pour ne plus faire d’erreur concernant l’hivernage de votre bassin.

 

Vous êtes maintenant le pro de l’hivernage ! Découvrez comment profiter plus longtemps de sa piscine ou pourquoi il est utile d’analyser l’eau de sa piscine !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *