Tout savoir sur le chauffage pour piscine

Installer un chauffage piscine vous assure toujours plus de confort, sans pour autant vous ruiner ! Swimmy vous fait découvrir les solutions qui existent.  

Pourquoi utiliser un chauffage pour piscine ?

Installer un chauffage pour piscine offre de nombreux avantages :

Du plaisir en toute saison

Le premier est indéniablement de pouvoir vous baigner dans une eau chauffée à votre convenance. Quel plaisir ! De plus, une piscine chauffée est une piscine dont on profite plus longtemps. En effet la saison de baignade est prolongée : été, printemps, automne voire même hiver !

Une température constante

De plus, en été, même si vous vivez dans une région ensoleillée, vous avez peut-être déjà observé que la température de votre piscine avait tendance à varier. C’est normal. Lorsque l’air extérieur a une température inférieure à la température de l’eau, comme après une nuit fraîche par exemple, l’eau de la piscine aura  tendance à refroidir. Evaporation de l’eau chaude, convection, ou même les mouvements créés par les nageurs qui se baignent dans la piscine suffisent à lui faire perdre de précieux degrés. C’est pourquoi il est nécessaire de chauffer sa piscine régulièrement si vous voulez avoir une eau qui reste à une température constante.

Une eau propre et contrôlée

Chauffer l’eau de sa piscine, permet donc d’avoir une eau à bonne température. Et une eau à bonne température est une eau où le risque de prolifération des bactéries est évité. Celle-ci doit être ni trop chaude, ni trop peu chaude. Dans le premier cas, l’eau de la piscine peut devenir un nid de bactéries et champignons. Dans le second, l’eau peut devenir verte. Nous vous recommandons donc une température de 27°.

 

L’isolation, facteur clé d’un chauffage de piscine réussi  

Notez tout de suite qu’il est impossible de penser à chauffer sa piscine sans se doter d’un bon système d’isolation.

Indispensable pendant la période d’hivernage, il est aussi nécessaire lorsque vous utilisez votre piscine l’été. En effet, si vous n’avez rien pour protéger et maintenir la chaleur, malgré tous vos efforts, elle finira par disparaître. L’isolation permet de maintenir et préserver le chauffage de votre piscine un peu plus longtemps. Une belle façon de  réaliser des économies d’énergie !

Le matériel nécessaire pour isoler sa piscine

Vous vous demandez comment isoler une piscine ? Il existe des solutions simples pour couvrir sa piscine en toute saison.

  • Bâche simple – une simple bâche posée sur votre piscine pour la recouvrir lorsque vous ne l’utilisez pas sera une bonne façon de conserver une partie de sa chaleur. La bâche simple a le mérite d’être particulièrement résistante et économique.
  • Couverture solaire – légèrement plus sophistiquée que la bâche simple, la couverture solaire, également  bâche à bulle est étudiée pour capter les rayons du soleil et apporter un effet de condensation sur l’eau de la piscine. Non seulement cette dernière ne perd pas  en chaleur mais elle peut également en gagner.
  • Abri de piscine – pour isoler votre piscine de manière considérable, vous pouvez envisager d’investir dans un abri de piscine. Ces derniers prennent souvent l’apparence de verrières qui bloquent l’arrivée du vent et maintiennent durablement le chauffage de la piscine.

Quel système de chauffage pour piscine ?

Pour les petits budgets 

La couverture solaire ou la bâche à bulles

Elle peut être associée à un réchauffeur solaire ou être utilisée seule comme chauffage pour piscine. La bâche à bulles permet d’augmenter la température de l’eau de quelques degrés. Elle est donc pratique et économique mais ne chauffera pas l’eau de votre piscine aussi efficacement qu’un véritable chauffage solaire. Son efficacité dépend aussi de l’ensoleillement de votre région. A l’achat, une bâche à bulle coûte environ entre 3 et 8 euros par m2.

 

 

Pour info : Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus !

Pour les budgets moyens

L’échangeur thermique  

Principe : Il augmente la température du bassin en utilisant la pompe à chaleur ou la chaudière de votre maison effectuant un échange de calorie d’un circuit à un autre. Il se dimensionne en fonction du volume d’eau de la piscine.

Avantages :

  • Economique
  • Simple d’installation
  • Montée en température rapide

Inconvénients :

  • Coût conséquent à l’achat (entre 600 et 1000€)

 

Le réchauffeur électrique

Principe : Le réchauffeur électrique chauffe l’eau du bassin via une résistance. Il s’installe dans le réseau de filtration de la piscine entre la pompe et les buses de refoulement. Sa taille varie en fonction de la température attendue et du volume d’eau.

Avantages :

  • Facile d’installation
  • Thermostat qui permet de réguler la température, très efficace
  • Une des options les moins coûteuses à l’achat (entre 300 et 800€)
  • Ne nécessite pas des conditions climatiques particulières

Inconvénients :

  • Énergivore, la consommation en électricité peut vite grimper ! Conjuguer son utilisation à des panneaux solaire peut être une solution.  

Nous vous conseillons de choisir ce type de chauffage si vous disposez d’une piscine hors-sol dont l’utilisation se limite à deux ou trois mois en été, si vous possédez d’une piscine enterrée de petite taille ou dans le cas d’une piscine de résidence secondaire.

Pour limiter la consommation en électricité, l’utilisation d’une couverture chauffante en complément est une bonne solution.

Pour les budgets premium

La pompe à chaleur

Principe : Elle utilise l’air de l’extérieur pour chauffer l’eau du bassin en se positionnant sur le circuit de filtration. Sa taille varie selon du volume d’eau de la piscine.

Avantages :

  • Efficace, elle a un très bon rendement
  • Ecologique car elle utilise l’air extérieur
  • Longue durée de vie

Inconvénients :

  • Efficacité dépend de la température extérieure. Elle est donc conseillée dans les régions connaissants des températures assez chaudes plusieurs mois par an.
  • Coût (600 à 2000€)

 

Comment choisir ?

Pompe à chaleur ou réchauffeur électrique, que faut-il choisir ?

Si vous hésitez à investir dans une pompe à chaleur ou dans un réchauffeur électrique pour le chauffage d’une piscine, prenez le temps de comparer leur rentabilité.

  • On estime qu’une pompe à chaleur produit environ 5kWH pour 1kWH d’électricité
  • Le réchauffeur électrique produit 1kwH pour 1kWH d’électricité consommée

La pompe à chaleur, même si elle représente un coût d’achat plus élevé que le réchauffeur électrique s’avère dans bien des cas beaucoup plus rentable à moyen et long terme.

 

Comment choisir une bonne pompe à chaleur pour le chauffage de piscine ?

Quelques points clés sont à garder en tête lorsque vous décidez dacheter une pompe à chaleur pour votre piscine.

  • La taille de la pompe à chaleur. Il est nécessaire d’avoir une pompe à chaleur proportionnelle à la taille de votre piscine pour être efficace. En effet, la piscine perd naturellement en chaleur au fil du temps, il est nécessaire que la pompe à chaleur chauffe la piscine plus vite que cette dernière ne se refroidit.
  • Le type de pompe à chaleur. Vous trouverez plusieurs types de pompe à chaleur dans le commerce. Celles qui sont le plus adaptées à l’usage du chauffage de piscine sont les pompes à chaleur aérothermiques. Privilégiez également une pompe à chaleur qui a subi un traitement pour être moins sensible à l’effet du chlore.

Le chauffage solaire

Principe : La pompe de piscine injecte l’eau du bassin dans le chauffage solaire. Les capteurs solaires chauffés par le soleil, réchauffent ainsi l’eau qui circule dans ce circuit de tubes noires en polypropylène. Puis l’eau chauffée est réinjectée dans le bassin via les buses de refoulement.

Avantages :

  • Économique et écologique : l’énergie du soleil est gratuite et illimitée
  • Facile à installer
  • Fiable, longue durée de vie

Inconvénients :

  • Efficace seulement dans le régions ensoleillées
  • Nécessite un certain espace pour l’installation des capteurs solaires
  • Coûteux à l’achat surtout si la piscine est grande
  • Lente montée en température

Quel type de chauffage solaire choisir ?

Vous hésitez entre de la moquette rigide, un panneau solaire à capteur souple ou un dôme noir ? Toutes ces solutions peuvent être utilisées pour le chauffage solaire de votre piscine.

  • On conseille de choisir des panneaux solaires qui peuvent capter la plus grande surface ensoleillée possible. En fonction de votre environnement, ces derniers peuvent être posés sur le toit de votre maison, le toit de l’abri de piscine ou tout simplement par terre, à côté des bassins.
  • Le chauffage solaire est souvent efficace pour les petits bassins. Plus votre piscine sera grande, plus vous aurez besoin de panneau solaire pour la chauffer et moins cette solution sera rentable. Le chauffage solaire doit représenter une taille au moins égale à 50% de celle de votre bassin.

Utiliser en complément une bâche solaire est conseillée pour maintenir la chaleur de l’eau pendant la nuit et durant les heures où le bassin n’est pas utilisé.

Sachez qu’en plus d’être recommandé aux piscines petites et moyennes (moins de 30m² pour les piscines hors-sol notamment), le chauffage solaire s’adresse avant tout aux bassins situés dans des régions où il fait régulièrement plus de 25°C.

Découvrez d’autres moyens de chauffer votre bassin par ici !

 

Quels critères pour bien choisir son système de chauffage ?

Le budget

Le budget est sans aucun doute le premier critère que vous allez et devez prendre en compte. Les systèmes de chauffage se divisent en deux principales catégories :

  • Les systèmes peu chers à l’achat, mais énergivores à l’utilisation comme les chauffages électriques. Ces derniers risquent en effet de faire grimper vos factures d’électricité. Ainsi si le coût d’origine est faible, sur le long terme cette solution peut apparaître onéreuse.  
  • Les systèmes assez onéreux à l’achat mais économiques sur le long terme comme la pompe à chaleur. Cette dernière utilise les calories présentent dans l’air pour chauffer la piscine donc elle ne vous coûtera quasiment rien en électricité.

Pour vous donner un ordre de prix afin de faire votre choix sachez que :

  • Un chauffage solaire coûte entre 100 et 600 € selon ses caractéristiques. Sa consommation électrique est nulle.
  • Pour un chauffage électrique pour piscine, Il faut compter entre 300 et 800 € pour l’acquisition d’un chauffage électrique. A ce coût il faut ajouter le coût de la consommation électrique, comptez environ 700 € pour 5 mois d’utilisation.
  • Un échangeur thermique coûte entre 600 et 1 000 € à l’installation.
  • Comptez entre 600 et 2 000 € pour l’achat d’une pompe à chaleur et 1 à 2 € pour sa consommation électrique par jour d’utilisation.

 

Pour info : Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus !

La région

La région dans laquelle vous vivez est aussi un critère à prendre en compte. En effet, le chauffage solaire et la pompe à chaleur ne sont réellement efficaces que dans les régions chaudes. Le chauffage solaire est recommandé dans les régions où les températures extérieurs dépassent souvent les 25°C.

Les dimensions de votre bassin

Pour être efficace le système de chauffage doit être adapté à la taille de votre bassin. Vous devez donc connaître le volume d’eau en m3 que peut contenir votre piscine. Il vous faut aussi estimer à quelle température vous souhaitez chauffer votre piscine en moyenne. Ces paramètres simples sont indispensables afin de choisir correctement le système de chauffage de votre piscine et d’obtenir un chauffage efficace, économique et au juste prix.  

Pour vous donner une première indication, le système de chauffage électrique est préconisé pour les petites piscines et les piscines des résidences secondaires (ces dernières étant moins utilisées, elles impacteront moins la facture d’électricité). La pompe à chaleur et le chauffage solaire sont conseillés pour les grandes piscines.

Jetez un coup d’oeil par ici pour avoir encore plus de conseils !

 

A quelle température chauffer l’eau de sa piscine ?

Une fois le chauffage de piscine installé, il s’agit de savoir à quelle température chauffer l’eau du bassin !

Il est souvent recommandé d’opter pour une température de piscine qui est 10°C inférieure à celle du corps. En pratique, il s’agit de maintenir le bassin à une eau aux alentours de 27°C. Cette règle n’est cependant pas obligatoire. Rien n’empêche d’avoir une eau plus froide si vous y trouvez votre préférence. Prenez toutefois garde à ne pas être en dessous de 15°C car les risques d’hypothermie y sont plus élevés.   

Il est aussi déconseillé d’avoir une eau trop chaude. Les risques d’hyperthermie et de malaises vagaux sont plus fréquents dans une eau surchauffée.

Pour les bébés, les séniors ou les personnes à faible mobilité, mieux vaut avoir une eau aux alentours de 32°C. Lorsque vous louez votre piscine, pensez à prévenir les baigneurs de la température de l’eau pour qu’ils y soient préparés !

 

Comment financer son système de chauffage ?

Installer un chauffage pour piscine représente un un certain budget. Cependant, Swimmy vous aide à chauffer votre piscine à moindre coût ! Comment est-ce possible ? On vous explique. La mise en location de votre piscine sur la plateforme Swimmy durant les mois ensoleillés de l’année, vous permet de couvrir l’achat d’un chauffage pour piscine. Un de nos propriétaires a gagné 5000€  en une saison de location. Les prix des chauffages pour piscine varient entre 100 et 2000€ environ. Cet achat peut donc être largement couvert par la mise en location de votre piscine sur Swimmy.fr ! Cela vous permet aussi d’acheter un chauffage plus onéreux au départ, tel que la pompe à chaleur, pour ensuite faire des économies sur le long terme.

 

Pour résumer

Vous savez maintenant comment choisir votre chauffage pour piscine et comment le financer à moindre coût. Pour en profiter au maximum, il y a encore quelques éléments importants à connaître. Swimmy vous les rappelle :

Le plus important : chauffer sa piscine nécessite un vrai entretien:  plus l’eau est chaude, plus elle est sujette à la prolifération de bactéries !

Il faut aussi savoir que l’installation d’un chauffage pour piscine, ne remplace pas la nécessité d’avoir une pompe à filtration !

Enfin, nous vous recommandons fortement d’avoir une couverture isothermique lorsque votre piscine est chauffée. La couverture isothermique permet de limiter les déperditions de chaleur, et donc de réduire les dépenses liées au chauffage de la piscine. Une couverture isothermique est une bâche qui limite les échanges thermiques entre l’eau et son environnement extérieur. Comptez entre 100 et 400 €. Son prix varie en fonction de la surface du bassin.

Rendez vous sur Piscine-Clic ou sur Piscine OnLine pour découvrir un comparatif des chauffages pour piscine encore plus détaillé !

Découvrez nos conseils concernant la mise en hivernage de votre piscine !

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *