Entretenir sa piscine

Tout savoir sur les anti algues pour piscine

Les algues de piscine sont un désagrément courant et il existe de nombreux produit pour s’en débarrasser. Que ca soit en prévention ou pour stopper une prolifération, nous vous expliquons ici comment choisir et comment utiliser un anti algue de piscine, également nommé algicide.

Anti algues pour piscine : Faire le bon choix

Les algicides sont souvent des produits d’entretien de prévention. Certains ne tuent pas les algues, mais neutralisent simplement leur développement. En revanche, ils sont très utiles pour prévenir l’invasion d’algues, surtout si votre piscine possède des conditions favorables à leur prolifération : chaleur, humidité et luminosité. Ils peuvent être utilisés en complément de votre désinfectant, qui est très certainement également un algicide. Ils permettent également d’utiliser moins de chlore, qui peut être nocif à trop haute dose.

Par ailleurs, il est possible que l’aspect de l’eau de votre bassin devienne préoccupant. Elle peut changer de couleur, devenir visqueuse et détériorer les accessoires de piscine. Il est alors fort probable que vous soyez victimes d’une prolifération d’algues ! Pour choisir l’algicide adapté, il faut savoir reconnaître l’algue qui s’est invitée dans votre piscine : algue verte, algue blanche, algue noire ou algue moutarde, certaines nécessitent un traitement spécifique. Vous pourrez alors choisir l’algicide adapté à votre situation.

Si vous ne parvenez pas à vous débarrasser de l’envahisseur, ou si vous vous trouvez face à des algues particulièrement coriaces (c’est souvent le cas des algues noires ou moutarde), vous devrez peut-être opter pour un traitement choc, à base de chlore, de brome ou d’oxygène actif. C’est une solution radicale pour enfin venir à bout des algues de piscine.

Réussir l’application de l’anti algue pour piscine

En prévention, l’algicide s’utilise en complément de votre désinfectant. Vérifiez régulièrement son taux dans l’eau et n’hésitez pas à augmenter légèrement la dose si votre bassin est soumis à de grandes chaleurs ou à des fortes pluies, qui favorisent le développement des algues.

Si vous êtes face à une prolifération d’algues, c’est-à-dire que l’eau de votre bassin a changé d’aspect et devient trouble, vous devez avant tout laver votre bassin à la main. Frottez les surfaces et enlevez le plus gros des algues à l’épuisette. Ensuite, équilibrez le pH de l’eau si nécessaire. Vous pouvez alors ajouter le produit anti algue adapté : algicide ciblé ou traitement choc. Dans ce cas-là, la dose de produit est plus importante que pour un simple traitement de prévention. Pour doser votre produit, référez-vous à la notice, en adaptant le dosage au volume d’eau de votre bassin. Enfin, prenez garde lors de son utilisation : les algicides sont des produits dangereux et doivent être manipulés avec précaution. Lisez bien la notice d’utilisation. Une fois les algues mortes, vous devez procéder au nettoyage de votre bassin. Laissez agir votre système de filtration et utilisez si besoin des produits clarifiants ou floculants.

Conclusion : Observer le type d’algue à éliminer avant d’agir

Pour conclure, soyez attentif à l’algicide que vous choisissez. Ils ont souvent un effet uniquement préventif et en cas de prolifération, ils doivent être ciblés. Vous devez donc savoir à quel type d’algue vous avez affaire : le traitement pour une eau verte ou en cas de présence de mousse noire n’est pas le même !

Astuce pour entretenir votre piscine à moindre coût

Grâce à sa collaboration avec des piscinistes, Swimmy 1ère plateforme de location de piscines entre particuliers, vous livre les meilleures astuces pour entretenir au mieux votre piscine. Rentabilisez les dépenses liées à votre piscine et gagnez jusqu’à 5800€ par saison grâce à Swimmy !

Vous pourrez ainsi profiter de votre piscine à moindre coût et pourquoi pas gagner un revenu supplémentaire pour investir dans des accessoires de piscines qui raviront les petits comme les grands !

Sur le même sujet :