Si je dis de penser à une piscine, vous imaginerez très certainement une piscine enterrée. Et pour cause : c’est le type de piscine qu’on retrouve le plus souvent dans les jardins ! Durables, solides et esthétiques, les bassins creusés représentent un investissement certes plus important, mais également plus sûr. Voici tout ce qu’il faut savoir pour construire sa piscine enterrée : quels sont les différents types de piscine enterrée ? Quelles sont les étapes de constructions ?

Vous souhaitez utiliser une autre méthode pour construire votre piscine ? Découvrez notre guide complet pour construire sa piscine.

Quels sont les différents types de piscine enterrée ?

La piscine creusée en béton

C’est le top des piscines enterrées ! Construire sa piscine creusée en béton, c’est s’assurer une installation durable et solide, mais aussi esthétique : élégantes, elles se personnalisent à l’envi. Il existe plusieurs procédés qui possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients : coffrage, murs maçonnés ou béton projeté. Bien entendu, les piscines creusées en béton demandent un investissement plus important. Elles sont aussi bien plus difficiles à construire et demandent dans la majorité des cas l’intervention d’un professionnel.

La piscine coque

La piscine coque est un bassin fabriqué en usine, le plus souvent en polyester. Certes, elle laissera moins de place à votre fantaisie mais vous pouvez choisir parmi un vaste choix en catalogue et elle est bien plus facile à installer ! En effet, il n’y aura qu’à la placer dans l’excavation prévue pour votre piscine enterrée. C’est un type de piscine solide cependant, soyez bien sûr de tout prévoir : la coque va-t-elle pouvoir être acheminée jusqu’à son emplacement ? Quels accessoires sont nécessaires avant de ne pouvoir faire marche arrière ?

La piscine enterrée en kit

En général plus économique que les deux solutions précédentes, la piscine enterrée en kit peut être installée par vous-même si vous êtes un brin bricoleur (une fois les travaux de terrassement réalisés). Elle se décline en divers matériaux : bois, béton, polystyrène, acier, polyester ou aluminium. Elle permet donc d’insuffler différentes ambiances à votre jardin ! Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la construction d’une piscine enterrée en kit, soyez bien rigoureux ! N’oubliez pas les démarches nécessaires.

Vous êtes sur le blog de Swimmy, une plateforme de location de piscines entre particuliers. Grâce à Swimmy, vous pouvez louer votre piscine et gagner jusqu’à 5800€ en une saison.

Construire sa piscine enterrée en 10 étapes

Voici comment procéder pour construire sa piscine enterrée en 10 étapes. Vous devrez bien entendu trouver un professionnel de confiance pour vous accompagner à certaines étapes de la construction.

Étape 1 : Le choix de l’implantation

Le choix de l’implantation : vous devez déterminer où se trouvera votre piscine enterrée en prenant en compte la nature de votre terrain et son environnement. Des travaux d’aménagements seront peut-être nécessaires

Étape 2 : Le traçage de la piscine

La traçage de la piscine : une fois le terrain choisi, vous devez effectuer des mesures précises pour délimiter l’emplacement de votre bassin. Cette étape doit être idéalement suivie par un professionnel car elle est primordiale.

Étape 3 : Le terrassement

Le terrassement : ici, il s’agit de creuser l’excavation qui accueillera votre bassin. Là aussi, l’intervention de professionnels est fortement conseillée.

Étape 4 : Le draignage

Le drainage : selon la nature du sol et l’emplacement de la piscine (terrain marécageux, argileux, en pente, présence d’une cuvette ou d’une nappe phréatique, etc.), il faudra peut-être installer un tuyau de drainage.

Étape 5 : La structure de la piscine

La structure de la piscine : cette étape dépend du type de piscine que vous avez choisi d’installer. Il s’agit de mettre en place les parois, les pièces à sceller et le fond du bassin.

Étape 6 : Les raccordements

Les raccordements : maintenant que la structure de la piscine est installée, vous pouvez mettre en oeuvre les circuits hydrauliques et électriques et équiper votre local technique.

Étape 7 : Le remblaiement

Le remblaiement : il s’agit ici de combler les trous autour du bassin.

Étape 8 : Le revêtement

Le revêtement : choisissez le revêtement : enduit, liner, carrelage, mosaïque… Votre piscine commence à ressembler à quelque chose !

Étape 9 : Poser les margelles et la terrasse

Margelles et terrasse : les margelles entourent votre piscine, apportant esthétisme et sécurité. Ensuite, aménagez les alentours de votre piscine.

Étape 10 : La mise en eau

Mise en eau : vous pouvez enfin remplir votre piscine et vous baigner !

Sur le même sujet :

What's your reaction?
Show CommentsClose Comments

Leave a comment