Guide d’entretien de votre piscine

Avoir une piscine privée est un vrai privilège,  mais cela représente aussi une contrainte. En effet, tous les propriétaires vous le diront une piscine privée requiert une discipline stricte pour son entretien. Car un mauvais entretien de votre piscine peut gâcher votre plaisir et être source d’ennuis. Une bonne organisation permet de venir à bout de l’entretien sans y passer trop de temps, Swimmy vous explique comment faire.

 

Pourquoi bien entretenir sa piscine est primordial ?

Si l’entretien de votre piscine peut vous paraître rebutant et chronophage, sachez qu’il vaut vraiment ce petit effort. En effet, une piscine bien entretenue est une piscine avec une plus longue durée de vie. Outre le fait de prolonger la durée de vie de votre bassin et de ses équipements, un bon entretien garantit une eau propre et claire. Qui a envie de se baigner dans une eau verte ? Personne sans aucun doute.

 

Pour bien commencer …

Avoir un carnet d’entretien

Trop contraignant à tenir pensez-vous ? Le carnet d’entretien est pourtant un vrai atout pour conserver une pisicne en “bonne santé”. Il vous permet de suivre minutieusement l’entretien de votre piscine comme vous le feriez pour votre voiture et d’éviter ainsi les mauvaises surprises telle que la panne de votre système de filtration.

Un carnet d’entretien vous est souvent fourni par le professionnel à qui vous avez acheté votre piscine, n’hésitez donc pas à l’utiliser plutôt qu’à le ranger au fond d’une tiroir !  Si on ne vous en a pas fourni un, pas de problème vous pouvez vous rendre sur le site de la Fédération des Professionnels de la Piscine et du Spa (FPP) pour en télécharger un.

Connaître le volume d’eau de son bassin

Il est nécessaire de connaître le volume d’eau de votre piscine car ce dernier conditionne le dosage des produits à utiliser pour l’entretien du bassin. Il permet aussi d’étalonner les régulateurs qui peuvent équiper votre bassin.

Prévoir et stocker les produits d’entretiens

Dans notre guide d'entretien pour piscine, on vous dit tout sur les accessoires et les produits dont vous aurez besoin !Pour entretenir votre piscine vous allez avoir besoin de nombreux produits d’entretien. Il faut bien les choisir et surtout savoir les utiliser de manière adéquate. Il faut aussi pouvoir les stocker, il s’agit de produits chimiques qu’il ne faut pas laisser à la porté des enfants et ne pas exposer à l’humidité.

Vous trouverez un peu plus bas la liste des produits dont vous aurez besoin.

 

Le plan d’entretien à adopter

L’entretien de votre piscine ne s’improvise pas. Il nécessite une organisation bien rodée. Voici les plans d’entretien quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels que nous vous conseillons d’adopter.  

Plan Quotidien

L’entretien quotidien de votre pisicne consiste à vérifier 6 éléments 2 à 3 fois par semaine.

La vérification du niveau de l’eau

Vérifier le niveau de l’eau consiste à observer le bon fonctionnement des skimmers. En effet, si le niveau de l’eau est trop élevé alors les skimmers n’écument plus. Si à l’inverse, il est trop bas alors les skimmers ont tendance à pomper l’air.

Si le niveau de l’eau est trop bas, vous devez simplement ajouter de l’eau en utilisant le système que vous avez prévu pour ça (tuyau branché sur une arrivée d’eau, pompage, récupérateur d’eau de pluie, etc).

Si le niveau de l’eau est trop élevé, mettez la vanne multivoie en position “Egout/Waste” ou brancher un tuyau de siphon ou une pompe submersible.

La vérification de la pompe et du filtre

Pour vérifier le bon fonctionnement de la pompe, jetez un oeil au manomètre du filtre. Ce dernier vous indiquera si l’eau coule normalement ou pas.

Si la pression est inférieure à la normale alors la pompe présente un problème de fonctionnement avant la turbine. Cela peut s’expliquer par des paniers pleins, des vannes fermées, ou un niveau d’eau trop bas.

A l’inverse si la pression est supérieure à la normale, alors le problème se signifie après la turbine. Le filtre peut être sale ou les vannes fermées.

Si le couvercle de votre pompe est transparent, jetez un coup d’oeil à l’écoulement de l’eau dans celle-ci, vérifier l’absence de bulles d’air ou de déchets.

Enfin, vous pouvez écouter la pompe à filtration pour repérer des bruits étranges ou inhabituels qui vous indiqueront un éventuel problème dans son fonctionnement.

La vérification du PH et du désinfectant (chlore)

Il est important de vérifier le ph de sa piscine au moins 2 fois par semaine en pleine saison. S’il y a une vérification à faire en priorité c’est celle-ci !

Sachez que le ph de votre bassin doit être compris entre 7,2 et 7,8. Le taux de désinfectant, souvent de chlore, doit se situer entre 1-2 mg/l.

La vérification des éléments de sécurité

Depuis 2004, la loi française vous oblige à utiliser une alarme, un abris pour piscine, une barrière ou autre pour sécuriser votre piscine. Il ne suffit pas de détenir ces équipements, il faut que ces derniers fonctionnent. Il est donc très important de vérifier que ces derniers fonctionnent normalement : que la barrière ou l’abris pour pisicne se ferment et se verrouillent bien, que l’alarme se déclenche sans problème, que votre bâche est bien ancrée au sol.

Si vous ne savez pas quelle alarme choisir pour votre piscine c’est pas ici !

La vérification du nettoyeur de la piscine

Si vous avez un nettoyeur à pression qui fonctionnent tous les jours, vérifiez simplement que le sac ne soit pas plein et changez le si nécessaire.

Si vous avez un nettoyeur à aspiration ou un robot, vous n’avez rien à faire à part à le programmer pour le faire fonctionner 1 à 3 heures 1 à 3 fois par semaine. Il n’est pas nécessaire de les faire fonctionner tous les jours, sauf si la circulation d’eau de votre piscine est très faible.

Swimmy vous aide à choisir votre robot pour pisicne !

La vérification des paniers des skimmers

Soulevez simplement les couvercles des paniers des skimmers pour contrôler le bon écoulement de l’eau et enlever les éventuels déchets qui pourraient s’y trouver. Vous garantissez ainsi un fonctionnement maximal des skimmers.

Les paniers sont un bon indicateur de la propreté de la piscine, s’ils sont propres alors l’eau de la piscine l’est aussi.

Nous vous conseillons aussi de vérifier que le bac déverseur est bien en place.

 

Plan Hebdomadaire

Voici 5 actions à faire au moins une fois par semaine pour garantir la “bonne santé” de votre piscine.

Nettoyez votre piscine

Le nettoyage de votre piscine se déroule en 3 étapes :

  • Écumez la surface de l’eau avec une épuisette
  • Brossez la ligne d’eau, les parois et le fond de la piscine
  • Aspirez le fond de votre pisicne à l’aide de votre aspirateur ou robot nettoyeur de piscine. Complétez par un nettoyage manuel s’il reste des dépôts.

Ces 3 étapes sont absolument nécessaires pour prévenir la formation d’algues dans votre bassin.

Vérifiez l’alcalinité de l’eau

Vérifier le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) de votre piscine chaque semaine. Cela vous permet de maintenir votre ph au niveau souhaité. Le TAC doit être compris entre 80 et 120 mg/l.

Si  le TAC est trop élevé, alors l’ajustement du ph sera difficile. Si le TAC est trop bas, le pH sera alors aussi difficile à contrôler. Vous devez alors ajouter un acide pour abaisser le niveau du TAC ou ajouter du bicarbonate de sodium pour augmenter le TAC.

Nettoyez la plage de votre bassin

Pour nettoyez la plage de votre piscine, utilisez un souffleur de feuilles, ou un tuyau d’arrosage, ou encore des seaux d’eau. Une plage propre, permet un bassin propre.

Ajoutez les produits chimiques nécessaires

Nous vous conseillons d’ajouter une fois par semaine une dose d’algicide, de clarifiant, d’enzymes ou de séquestrant pour métaux dans votre bassin. Cela permet d’améliorer la filtration, de contrôler les algues et de prévenir la coloration de l’eau par les métaux.

Plan Mensuel

Le plan mensuel se déroule en 5 étapes.

Le nettoyage des filtres

Vous devez nettoyer au moins une fois par mois votre filtre. Pour cela, jetez un coup d’oeil au manomètre du filtre. Si la jauge de pression présente 5 à 10 psi de plus que la normale ou si le débit semble sensiblement réduit, alors le filtre doit être nettoyé.

Le choquage de la piscine

Le choquage de votre piscine consiste à augmenter une fois par mois le taux de chlore à 5 ou 10 mg/l. Cette augmentation de chlore vise à tuer toutes les bactéries ou les algues qui peuvent subsister dans le bassin.

Choquer votre piscine permet aussi de briser le chlore combiné. Lorsque les niveaux de chlore combinés dépassent 0,3 mg/l, il est recommandé de choquer à un niveau 10 fois supérieur au niveau de chlore testé. Pour tester le chlore, utilisez un kit de test dpd disponible dans les magasins spécialisés à partir d’une vingtaine d’euros.

Le contrôle du taux de calcium et d’acide cyanurique

Le taux de calcium doit être compris entre 200 et 400 mg/l. Notez cependant que pour les piscines en vinyle et en fibre de verre, le taux de calcium est correct à partir de 150 mg/l.

Le niveau d’acide cyanurique doit lui être compris entre 30 et 40 mg/l. S’il est supérieur à 50 mg/l, il faut alors le diluer en remplaçant une partie de l’eau de votre piscine.

Le nettoyage de la ligne d’eau et des skimmers

Sachez que si vos skimmers sont propres, alors la ligne d’eau autour de la piscine sera propre aussi.

Pour nettoyer les skimmers, utilisez une éponge et un nettoyant spécialisé. Nettoyez la gorge puis le puit du skimmer afin d’éliminer tous les dépôts huileux et la saleté.

Afin d’éliminer les éventuelles traces autour de votre piscine, utilisez un nettoyant à carreaux et à vinyle, ou de petites quantités d’un nettoyant à base de chlore.

Le contrôle de la programmation de la filtration

Vérifiez l’heure actuelle de votre horloge et remettez-la à l’heure si besoin. Ajustez aussi la durée de filtration en fonction de la température de l’eau si c’est votre manière de fonctionner.

Plan Annuel

Le déroulement comprend 5 étapes.

Le Nettoyage des équipements et de la plage

Il est important de nettoyer votre plongeoir, toboggan, échelles et margelles. En effet, leurs surfaces peuvent développer une couche brillante et molle d’huiles corporelles et de polluants atmosphériques notamment en été. Pour les entretenir, il suffit d’utiliser un nettoyant adapté à leur surface. Attention cependant à ne pas mettre trop de produit nettoyant dans la piscine.

Le contrôle de la bonne fixation des équipements

Vérifiez que les boulons ou ancrages de fixation de votre plongeoir, toboggan, bâche et des échelles de piscine sont bien serrés. Une clé à molette et de d’huile de coude suffisent pour les serrer correctement.

Le contrôle du nettoyeur de piscine

Vérifiez minutieusement votre nettoyeur pour piscine afin de détecter les éventuels pièces usées ou défectueuses.

Le nettoyage minutieux des filtres

Les filtres doivent être nettoyés pièces par pièces !

Pour les filtres à diatomée, trempez-le dans un bain chimique contenant une solution nettoyante adaptée à ce type de filtre.

Vous pouvez faire de même si vous avez un filtre à cartouche. Ces bains chimiques permettent de  dissoudre les minéraux et les huiles retenues dans le filtre.

Enfin si vous possédez un filtre, utilisez un nettoyant spécifique afin de faire disparaître les éventuels dépôts huileux. Le remplacement du sable est quant à lui moins fréquent (tous les 3 à 7 ans environ).

La lubrification des joints et la vérification de l’étanchéité des raccords

Vous devez lubrifier les joints toriques de la pompe, du filtre et de vos équipements (chlorinateur, électrolyseur, régulateur, pompe à chaleur, etc) Pour cela utilisez des graisses à base d’eau. Nous vous déconseillons l’utilisation de vaseline ou d’autres lubrifiants à base de pétrole car cela endommagerait le caoutchouc.

Pour conserver une bonne ’étanchéité des raccords vissés, vous pouvez appliquer une mince couche de Téflon sur les filetages.

 

Rendez vous sur Guide-piscine.fr pour d’autres conseils, ou sur Piscine Info Service pour des conseils plus complets sur l’entretien de l’eau de votre bassin.

L’étape de l’hivernage


Cette étape est incontournable si votre piscine est extérieure et ne possède pas d’abris, et si vous vivez dans une région où les températures sont négatives ou proches de 0 pendant plusieurs mois.

Ainsi, l’hivernage ne concerne pas :

  • les piscines intérieures ou sous abris fixe si elles sont chauffées
  • les piscines extérieures situées en zones tropicales ou équatoriales où il y a de très faibles changements de températures entre les saisons
  • les piscines hors-sol gonflables que l’on démonte en fin de saison

Guide d'entretien de votre piscine avec swimmy, on vous dit tout sur l'hivernage ! La mise en hivernage est très importante car en hiver le vent envoie des saletés dans votre bassin, la pluie et la neige font monter le niveau de l’eau. Et surtout le froid et le gel peuvent endommager le bassin (fissures des parois, dégradation du revêtement intérieur, canalisations qui éclatent …). L’hivernage permet d’éviter tous ces désagréments.

 

Il existe différentes méthodes d’hivernage comme l’hivernage passif ou le semi-hivernage. Vous devez choisir la méthode la plus adaptée à votre piscine.

 

Pour en savoir plus sur les différents méthodes d’hivernage et laquelle choisir par rapport à votre piscine, nous vous invitons à lire notre article concerné à la mise en hivernage.

Le matériel dont vous avez besoin pour entretenir votre piscine

Vous connaissez maintenant les étapes nécessaire à l’entretien de votre piscine. Pour commencer à les appliquer il vous faut un certain nombre d’accessoires et de produits d’entretien. On vous a fait une petite liste pour ne rien oublier !

Les accessoires

1. L’épuisette de piscine

L’épuisette est un accessoire de base indispensable pour conserver une piscine propre. Elle vous permettre de nettoyer votre bassin de tous les débris végétaux, insectes et autres déchets qui flottent dans l’eau.

2. L’éponge magique pour piscine

Associée à de l’huile de coude, une éponge magique pour piscine fera briller votre bassin ! Pour cela frottez énergiquement le fond, les parois, le revêtement, les pièces à sceller, l’escalier mais aussi le volet pour piscine si vous en avez un.

3. La brosse de fond

Fixée à un manche télescopique elle vous permettra de décoller les impuretés collées au fond de votre bassin. Pensez à mettre en route votre système de filtration pendant le nettoyage, ainsi les déchets iront directement dans le filtre de la piscine.

4. La brosse de parois

La brosse de parois est un accessoire peu coûteux (moins de 15€) et très efficace ! Grâce à un nettoyage énergique elle vous permettra de faire disparaître les dépôts de calcaire ou les dépôts graisseux présents dans votre bassin.  

5. La brosse de ligne d’eau

La ligne d’eau se salissant très rapidement, cette brosse est très utile ! Elle est en tampon éponge et doit être utilisé avec des produits non abrasifs pour un résultat optimal.

6. Le balai de piscine manuel

Il vous permettra de nettoyer le liner, les skimmers mais aussi l’escalier de votre bassin. Il faut le passer régulièrement.

7. L’aspirateur ou le robot pour piscine

C’est un accessoire indispensable pour conserver un bassin propre ! Il existe plusieurs type d’aspirateurs ou robots pour piscine. Si vous voulez en savoir plus c’est par ici !

8. La bâche

Elle vous fera gagner du temps pour l’entretien en empêchant les détritus de tous genres d’atterrir dans votre bassin ! On vous aide à choisir la bâche adaptée à votre piscine et votre besoin dans cet article.  

Les produits d’entretien

1. Les Désinfectants

Utilisés pour désinfecter l’eau, ils détruisent les microbes et les bactéries pour garder une eau de piscine saine. Sachez que l’eau de votre bassin doit contenir du désinfectant en permanence, à un niveau entre 1 et 3 mg/litre.

Quels produits ? Le TriChlore, l’eau de Javel, le brome, le PHMB, un purificateur minéral, l’ozone, l’ionisateur ou un traitement par UV.

2. Les oxydants

L’oxydant permet d’élever fortement la concentration de désinfectant, il est donc utilisé pour le chocage de la piscine.

Quels produits ? Du chlore non stabilisé, eau de javel, de l’hypochlorite de lithium, du dichlore ou du peroxyde d’hydrogène.

3. Les Equilibrants

Les équilibrants sont utilisés pour équilibrer le pH, l’alcalinité, la dureté calcique et l’acide cyanurique de l’eau de votre bassin. Ils permettent aussi de stabiliser le chlore. nous vous conseillons de tester le PH de votre piscine plusieurs fois par semaine, l’alcalinité plusieurs fois par mois et les niveaux de calcium et de cyanurique plusieurs fois par saison.

4. Les Clarifiants

Ils clarifient l’eau de la piscine en éliminant son aspect trouble, brumeux ou laiteux. on les utilise à la remise en service du bassin au printemps où à chaque fois que l’eau devient trouble.

Quels produits ? Les coagulants, les floculants, les enzymes.

5. Les Nettoyants

IIs sont utilisés pour nettoyer la ligne d’eau, le filtre, les divers équipements (skimmer, échelle, etc). A chaque équipement son nettoyant.

6. Les Algicides

Les algicides sont à utiliser à titre préventif afin de contrôler la formation d’algues dans votre bassin.

Quels produits ? Ammoniums quaternaires, polymères cationiques, ions métalliques, ou exhausteurs de chlore.  

7. Les Réducteurs

On utilise les réducteurs lorsque l’eau du bassin présente un niveau trop élevé de certains produits chimiques. A chaque produit chimique son réducteur spécifique (réducteur de phosphate, réducteur de chlore, …)

8. Les Détachants

Ils sont utilisés de manière préventive afin de contrôler l’apparition de taches sur le revêtement du bassin ou pour éliminer les taches existantes.

Louez votre piscine avec Swimmy ! Entretenir une piscine privée est couteux car cela nécessite de nombreux accessoires et produits. Grâce à Swimmy vous pouvez financer l’entretien de votre piscine à moindre coût. Swimmy est une plateforme qui propose aux propriétaires de piscines de louer leur bassin le temps d’une demie journée ou d’une journée à des particuliers. La location est assurée par la Maif.

 

Vous voilà maintenant équipé pour entretenir votre piscine ! Nous espérons que ce guide d’entretien vous aidera à profiter pleinement de votre piscine et à prolonger sa durée de vie.

Vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil au guide très complet de Piscine Concept ou celui de Piscine Info Service.

 

Découvrez comment profiter plus longtemps de votre piscine !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *