Entretenir sa piscine

Quel anti algue pour piscine choisir ?

Vous constatez un changement dans la couleur et l’aspect de l’eau de votre bassin ? C’est peut-être une prolifération d’algues. Cependant, il est possible de se sentir perdu face aux nombreux produits algicides disponibles sur le marché. Nous vous aidons à savoir quel anti algue de piscine choisir en fonction de votre problème.

Reconnaître quelles algues sont dans votre piscine

Avant de traiter, il faut reconnaître l’envahisseur. Les algues sont amenées jusqu’au bassin par l’action du vent, ou simplement grâce aux baigneurs ou aux insectes en contact avec l’eau. Les algues de piscines sont toutes des algues diatomées, des organismes mono-cellulaires qui se reproduisent extrêmement rapidement, particulièrement lorsque les conditions sont favorables. Chaleur, humidité et lumière : voici le trio gagnant pour un terrain propice à la prolifération d’algues. En cas de grosse chaleur ou de forte pluie, soyez donc particulièrement attentifs.

Mais comment reconnaître les différentes espèces de diatomées ? Pour le traitement des piscines, on les catégorise selon leur couleur :

  • les algues vertes : visqueuses et gluantes, ces algues rendent les parois de votre bassin glissantes et peuvent également rester en suspension dans l’eau ;
  • les algues noires : particulièrement difficiles à traiter, les algues noires ne colorent pas forcément l’eau, mais créent des taches sur les parois, le fond et les accessoires du bassin. Les jointures noires et gluantes sont caractéristiques de ce type de prolifération ;
  • les algues jaune moutarde : elles se développent dans les zones d’ombre, surtout sur les parois et le fond de la piscine. Elles se détachent facilement ;
  • les algues blanches : comme les algues moutarde, elle préfèrent l’ombre et forment des conglomérats blanchâtres et cotonneux. Elles aussi se détachent facilement ;
  • les algues rouges ou roses : elles se développent particulièrement sur les zones en plastique, notamment les accessoires (skimmer, liner, etc.).

Quel produit anti algue choisir ?

Si vous constatez une prolifération d’algues dans votre bassin, il faut agir ! Les algues favorisent le développement de bactéries et de champignons (qui peuvent être nocifs pour la santé) et peuvent détériorer votre piscine et ses accessoires. Enfin, elles rendent les surfaces glissantes, ce qui peut être dangereux pour les baigneurs. Pour prévenir la prolifération d’algues, veillez au bon équilibrage de votre eau (pH, désinfectant, température).

Le traitement que vous avez choisi comme désinfectant est très certainement un algicide également. Le chlore et le brome sont de bons algicides, mais la palme revient à l’oxygène actif qui est redoutable contre les algues ! Des conditions internes ou externes ont pu créer un déséquilibre dans l’eau de votre piscine, mais vérifiez avant tout le taux de désinfectant en cas d’invasion.

Par ailleurs, les produits vendus comme algicides sont à utiliser en traitement préventif ou en complément d’un désinfectant. Si votre piscine est à l’extérieur, l’ajout régulier d’algicide est recommandé. Contrôlez deux à quatre fois par mois son taux. Ces produits sont chimiques, alors prenez garde lors de leur manipulation et tenez les enfants éloignés. Dans tous les cas, lisez systématiquement la notice avant utilisation.

Il est possible que ni votre désinfectant, ni un algicide complémentaire ne viennent à bout du problème. Si nécessaire, optez pour un traitement choc (au chlore, brome ou oxygène actif) : c’est la méthode la plus efficace et la plus rapide pour se débarrasser des algues.

Vous devrez venir à bout des algues vertes et blanches grâce à l’action complémentaire de votre désinfectant et d’un algicide. Pour les algues moutarde, vous devrez utiliser un traitement ciblé pour plus d’efficacité, car il est plus difficile de s’en débarrasser. Enfin, les algues noires sont les plus coriaces ! Vous devrez frotter vigoureusement toutes les surfaces de votre piscine, effectuer un traitement choc et le compléter avec un algicide puissant.

Quoiqu’il en soit, vérifiez que l’algicide soit compatible avec votre désinfectant et avec votre système de filtration !

Astuce pour entretenir votre piscine à moindre coût

Grâce à sa collaboration avec des piscinistes, Swimmy 1ère plateforme de location de piscines entre particuliers, vous livre les meilleures astuces pour entretenir au mieux votre piscine. Rentabilisez les dépenses liées à votre piscine et gagnez jusqu’à 5800€ par saison grâce à Swimmy !

Vous pourrez ainsi profiter de votre piscine à moindre coût et pourquoi pas gagner un revenu supplémentaire pour investir dans des accessoires de piscines qui raviront les petits comme les grands !

Sur le même sujet :